Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 06:28

Yeroushalayim Shel Zahav
1.
Avir-harim tzalul kayain
Vereyakh oranim
Nisa beruakh haarbayim im kol paamonim
Uvetardemat ilan vaeven shvuya bakhaloma
Hair asher badad yoshevet
Uveliba khoma

Refrain
Yerushalayim shel zahav
Veshel nekhoshet eshel or
Halo lekhol shirayikh ani - kinor

2.

Eykha yavshu borot-hamayim
Kikar-hashuk reyka
Veeyn poked et har-habayit bair haatika
Uvamareot asher basela
Meyalelot ruhot
Veeyn yored el yam-hamelakh
Bederekh Yerikho

Refrain

3.
Akh bevoyi hayom lashir lakh
Velakh liksor ktarim
Katonti mitziyir banaikh
Umeakharon hameshorerim
Ki shmekh tzorev et hashfatayim
Kineshikat-Sharaf
Im eshkakhekh Erushalayim, asher kula zahav

Refrain


4.
Khazarnu el borot-hamayim lashuk velakikar
Shofar kore be har-habayit bayir haatika
Uvamareot asher basela
Alfey shmashot zorkhot
Nashuv nered le yam-hamelakh
Bederekh Yerikho

Avir arim tzalul kayayin (l'air de la montagne est clair comme le vin)
Vere'akh oranim (et l'odeur des pins)
Nisa beru'akh ha'arbayim (est portée par la brise du crépuscule)
Im kol pa'amonim. (avec le son des cloches)

Uvtardemat ilan va'even (et dans le sommeil d'arbres et de pierres)
Shvuya bachaloma (capturée dans son rêve)
Ha'ir asher badad yoshevet (la ville qui reste solitaire)
Uveliba khoma. (et en son milieu un mur).

Yerushalayim shel zahav (Jérusalem d'or)
Veshel nekhoshet veshel or, (et de bronze et de lumière)
Halo lekol shirayikh ani kinor. (je suis un violon pour toutes tes chansons.)

Eykha yavshu borot hamayim (comme les citernes sont assechées)
Kikar hashuk reyka. (la place du marché est vide)
Ve'eyn poked et Har haBayit (et personne ne va au Mont du Temple)
Ba'ir ha'atika. (dans la vieille ville).

Uvamarot asher basela (et dans les cavernes dans la montagne)
Meyalelot rukhot (les vents hurlent)
Ve'eyn yored el Yam haMelakh (et personne ne descend à la Mer Morte)
Bederekh Yerikho. (par le chemin de Jéricho)

Yerushalayim shel zahav (Jérusalem d'or)
Veshel nekhoshet veshel or, (et de bronze et de lumière)
Halo lekol shirayikh ani kinor. (je suis un violon pour toutes tes chansons). 

Akh bevo'i ayom lashir lakh (mais alors que je viens te chanter aujourd'hui)
Velakh likshor ktarim (et t'orner de couronnes) 
Katonti mitze'ir banayikhv (je suis le plus petit des plus jeunes de tes enfants)
Ume'akhron hameshorerim. (et du dernier poète)

Ki shmekh tzorev et hasfatayim (pour ton nom qui me reste aux lèvres) 
Kineshikat saraf. (comme le baiser d'un ?)
Im eshkakhekh Yerushalayim (si je t'oublie Jérusalem)
Asher kula zahav. (qui est tout d'or).

Yerushalayim shel zahav (Jérusalem d'or)
Veshel nekhoshet veshel or, (et de bronze et de lumière) 
Halo lekol shirayikh ani kinor. (je suis un violon pour toutes tes chansons)

Khazarnu el borot hamayim (on est retournés aux citernes)
Lashuk velakikar. (au marché et à la place du marché)
Shofar kore beHar haBayit (un shofar s'entend sur le Mont du Temple)
Ba'ir ha'atika. (dans la vieille ville)

Uvame'arot asher basela (et dans les cavernes dans les montagnes)
Alfey shmashot zorkhot (des milliers de soleils scintillent)
Nashuv nered el Yam haMelakh (on descendra encore une fois à la Mer Morte)
Bederekh Yerikho. (sur le chemin de Jéricho)

Yerushalayim shel zahav (Jérusalem d'or)
Veshel nekhoshet veshel or, (et de bronze et de lumière)
Halo lekol shirayikh ani kinor. (je suis un violon pour toutes tes chansons.)

אויר הרים צלול כיין
וריח אורנים
נישא ברוח הערביים
עם קול פעמונים.

ובתרדמת אילן ואבן
שבויה בחלומה
העיר אשר בדד יושבת
ובליבה חומה

ירושלים של זהב
ושל נחושת ושל אור
הלא לכל שירייך
אני כינור...

חזרנו אל בורות המים
לשוק ולכיכר
שופר קורא בהר הבית
בעיר העתיקה.

ובמערות אשר בסלע
אלפי שמשות זורחות
נשוב נרד אל ים המלח
בדרך יריחו.

אך בבואי היום לשיר לך
ולך לקשור כתרים
קטונתי מצעיר בנייך
ומאחרון המשוררים.

כי שמך צורב את השפתיים
כנשיקת שרף
אם אשכחך ירושלים
אשר כולה זהב

ירושלים של זהב...


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216