Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 20:09

En cette fête de nouvelle année, je m'adresse à la communauté juive pour exprimer mes voeux de Shana Tova

 

 

 

 

 

Je trouve les mots du Grand Rabbin de France Haïm Korsia très fort :

 

Message du Grand Rabbin de France  :
Chers amis,
L’année qui s’achève fut difficile, pour la communauté juive comme pour la communauté nationale, mais fidèles au Deutéronome qui nous enseigne : « Voici je place devant toi, la vie et la mort, le bien et le mal (…) et tu choisiras la vie pour que tu vives, toi et ta descendance », la vie a repris son cours. Sans rien oublier de ces tragiques moments, nous nous sommes relevés pour mieux appréhender l’avenir.
Le temps du Nouvel An est l’occasion de se retrouver et d’écouter ensemble le Choffar, cette corne de bélier, que nous sonnerons à Roch Hachana et nous rappelle à nos devoirs. C’est un cri ténu et si fort à la fois, un son qui nous réveille car il nous interpelle et nous redonne confiance en la confiance divine. Si nous avons parfois le sentiment d’être loin, loin de Lui et de Sa volonté, il n’en est rien. Le prophète Isaïe, dans le texte que nous lisons le matin de Kippour nous le rappelle : « Paix, Paix, pour celui qui est loin et pour celui qui est proche »; celui qui se pense loin avant celui qui se voit comme étant proche.
Il ne dépend que de nous de savoir trouver la force de faire demi-tour et de retrouver notre place dans nos communautés. Elles sont ouvertes, accueillantes et humaines, car c’est comme cela que les rabbins et les présidents, les administrateurs et les fidèles les rêvent. Nos lieux communautaires et nos synagogues sont des espaces de partage, de vie et de progrès dans l’élévation de la foi et de l’engagement citoyen. Nos textes nous appellent à porter attention à chacune et à chacun.
Je vous souhaite à toutes et tous de retrouver la joie et de ré-enchanter vos vies. Selon la formule consacrée à l’occasion de Roch Hachana, « Que cette année s’achève avec ses vicissitudes et que la nouvelle débute avec ses bénédictions.
Que cette année soit porteuse de santé, de bonheur, de paix et de postérité pour la communauté juive et pour la communauté nationale, pour la France, pour Israël et pour le monde.
Chana Tova Oumetouka, puissiez-vous, ainsi que tous ceux qui vous sont chers, être inscrits dans le Livre de la Vie.
HK

 

Shana tova שנה טובה 5776

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216