Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 17:26

Message à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère,
17 octobre 2009

(Le site www.oct17.org se fait l'écho des événements organisés le 17 octobre et des engagements quotidiens pour créer un avenir de dignité et de paix pour tous.)

 

Signez et faites signer la déclaration de refus de la misère en cliquant ici


Le Comité international 17 octobre vous invite à découvrir ou redécouvrir l'appel à s'unir pour un monde sans misère, lancé le 17 octobre 1987 et gravé dans le marbre sur le Parvis des libertés, des droits de l'homme et du citoyen à Paris (France). Cet appel est au coeur de la célébration de la Journée Mondiale du refus de la misère et des engagements qu'elle suscite au quotidien :

 

Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,

les droits de l’homme sont violés.

S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré.»

Père Joseph Wresinski

 

La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, connue et célébrée comme Journée mondiale du refus de la misère "est l’occasion de reconnaître les efforts et combats des personnes vivant dans la pauvreté, une chance pour elles de faire connaître leurs préoccupations et un moment pour reconnaître que les personnes pauvres sont en première ligne dans la lutte contre la pauvreté. Depuis que la Journée a commencé à être célébrée, la participation des individus pauvres eux-mêmes a été au centre des célébrations de la Journée internationale. " (extrait du Rapport du Secrétaire général des Nations Unies, A/61/308 )

 

Notre monde s'organise pour sortir des crises qu'il traverse. Les gouvernements des 20 pays les plus riches cherchent à donner un cadre nouveau aux échanges financiers. Des entreprises prennent conscience de leur responsabilité sociale. Le Sommet de Copenhague sur le changement climatique devra prendre des décisions contre le réchauffement de la planète.

 

Mais les personnes et familles qui vivent dans l'exclusion et la misère ne sont toujours pas associées à ces réflexions. Pourtant, c'est elles qui payent le prix le plus fort de ces crises. Elles luttent déjà quotidiennement pour leur survie et celle de leurs enfants. Et les crises augmentent encore leurs difficultés. Des projets commencés sont stoppés, compromettant gravement santé, éducation, avenir; les prix augmentent ; le dérèglement du climat détruit leur habitat précaire.

 

Leurs efforts pour que leur dignité soit respectée non seulement ne sont pas pris en compte, ils sont même ignorés. Nos sociétés se privent ainsi de leurs pensées et de leurs savoirs pour bâtir un monde respectueux des droits de l'homme. Il s'agit bien de justice et de dignité et non pas d'assistance ou de générosité.

 

Chaque célébration du 17 octobre à travers le monde est un espace original de rencontre où des personnes de milieux différents peuvent se rassembler, respecter leur diversité, conjuguer leurs efforts, apprendre les unes des autres et construire la paix.

 

Le Comité international 17 octobre vous convie à rejoindre ce courant mondial du refus de la misère partout ou vous êtes pour bâtir ensemble un monde de paix et sans misère.

 

M. Cassam Uteem - Président du comité international 17 octobre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216