Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 00:22

2 février - Fête de la Présentation, célébration de la vie consacrée

(cliquez sur l'icone pour visiter le site de la CORREF)


  •  
  •  
  •  

Hommes et femmes consacrées, fêtent ce jour, en Eglise, leur état de vie !

 

La rencontre au Temple

« Soudain viendra dans son temple, le Seigneur que vous cherchez » dit le prophète Malachie.
Syméon connaît la prophétie. Peut-être au temps de sa jeunesse et dans la verdeur de sa vitalité, attendait-il « une venue soudaine, éclatante, immédiate, conquérante ». Maintenant, l’âge aidant, au plus profond de sa conversation longue et patiente avec son Seigneur, il a été préparé, doucement, à considérer les choses avec les yeux de la Foi et à reconnaître dans l’humble réalité, la manifestation du Salut.

 
Or, voilà que, ce matin, présent au temple, comme à son habitude, observant cette réalité de la vie la plus ordinaire et la plus courante -un jeune couple de gens simples, avec leur enfant premier-né- mais l’observant sous la conduite de l’Esprit, il comprend comme une évidence, que, là, en ce moment, se manifeste le Messager de l’Alliance, celui que les peuplent désirent, celui pour lequel son vieux cœur est depuis si longtemps en éveil. Et dans l’élan de la rencontre, il prend l’enfant dans ses bras.

Nous savons tous ce que veut dire prendre un enfant dans les bras.
C’est sentir palpiter en nous une vie nouvelle, une promesse d’avenir.
Quelque chose de neuf qui ouvre de nouveaux possibles ; c’est la sortie de nos vieilles habitudes, de nos prisons mentales.


C’est une expérience de dilatation, de joie, qui nous lave, qui cicatrise en nous de vieilles plaies, qui nous réconcilie avec nous-mêmes, qui redonne le goût de vivre et d’avancer encore.


Quand nous avons un tout petit enfant dans les bras, une plénitude en nous s’exprime,
comme si nous avions touché un rivage, atteint un port.
C’est ce que ressent aujourd’hui le vieillard Syméon au contact de ce petit corps.
C’est ce que nous recommande Origène lorsqu’il exhorte les chrétiens :
« Prenons Jésus en nos mains, enserrons-le de nos bras. Pressons-le sur notre cœur : alors, emplis de joie, nous pourrons aller là où il nous désire. »

Car, en réalité, quand nous portons et serrons un enfant dans nos bras, c’est nous-mêmes qui sommes enveloppés, bercés, tenus, portés par cette espérance nouvelle.


Quelque chose en nous est comme rassemblé, soulevé vers un nouvel horizon, invité à une nouvelle naissance, dans la confiance.
Tel est le mystère de la rencontre au temple.
Aujourd’hui, Syméon est porté par l’enfant
Aujourd’hui, ceux et celles qui ont été plongés et consacrés dans le baptême sont portés par l’enfant
Aujourd’hui, ceux et celles qui ont été appelés dans le célibat vécu en communauté, sont portés par l’enfant.


C’est le Fils qui nous prend dans ses bras, c’est le Fils qui nous soulève jusqu’au Père
Et qui nous donne, en temps voulu,
la nourriture de son corps, en tous points semblable au nôtre
la nourriture de son corps de Parole, présent sous les habits de l’Ecriture
la nourriture de son corps d’Eglise, convoqué pour la louange.

Aujourd’hui,
Abandonnons-nous à ce Fils, laissons-nous porter par lui.
Laissons-nous soulever par sa tendresse, laissons-nous bercer par sa patience, comme les petits enfants, pour lesquels le Royaume est préparé.

Documents joints

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Sanctoral
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216