Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 14:26
 

Au revoir Sœur Emmanuelle.

 

En commençant cet au revoir, je ne peux m’empêcher de te tutoyer. Pardonne mon audace. D’abord parce que toi-même tu tutoies tout le monde, mais surtout parce que tu me sembles tellement familière, tu me sembles être de la famille. Ne sommes-nous pas frère et sœur ?

 

Tu viens de nous quitter à l’aube de tes 100 ans, discrètement, sur la pointe de tes baskets…

 

Par deux fois nos routes se sont croisées. Les deux fois à Dijon. Les deux fois dans le milieu des années 80.

 

La première fois, c’était dans une salle de la mairie de Dijon, le palais des Ducs de Bourgogne. Tu y donnais une de tes premières conférences en France pour récolter des fonds pour les chiffonniers du Caire. Tu venais de construire une usine de traitement des déchets, plus exactement une usine à compost… Déjà en avance pour l’époque. Tu voulais toujours le meilleur pour les pauvres… Le public, c’était à peine une centaine de personnes et parmi elles j’y étais, oh pas tout seul, j’étais accompagné par trois bons amis et amies. D’ailleurs, ce sont eux qui m’avaient fortement invité à venir te voir… Ma p'tite soeur me rappelle si justement ton humilité et ta prière : pendant la projection sur écran de ton action au Caire, tu n'étais pas assise au premier rang sur la chaise qui t'était réservée... Non tu étais assise au pied de l'estrade et tu priais le chapelet. Tu nous a tous marquée par ton dynamisme et par ton affirmation de l'Espérance.

A la fin de la conférence, nous avons tardé à partir, nous voulions te voir, te parler, nous confier à toi. En quittant la mairie, comme nous avions du mal à te quitter, nous t’avons raccompagné à ta voiture. Tu nous as si gentiment accueillies, les membres de ton équipe également. J’ai eu la joie de porter ta valise… bien légère d’ailleurs mais tellement remplie d’Espérance. 
 


La seconde fois, c’est deux ans plus tard… dans une salle paroissiale au centre de Dijon. Là la salle était trop petite ce n’était plus une centaine de personne mais bien trois cents… Ton témoignage, ton œuvre avaient fait son chemin dans le cœur des Dijonnais, mais aussi à travers le monde.

 

De ces deux rencontres je retiens deux choses : ta détermination… Comment une petite bonne femme comme toi, d’apparence aussi fragile, pouvais faire tant de chose, comment est-ce que tu pouvais retourner les cœurs ? Comment pouvais-tu me toucher au plus profond de mon cœur ?

 

La seconde, c’est ton éternelle interpellation : et toi, qu’est-ce que tu fais, aujourd'hui, toi, pour les pauvres ?

J’espère que cette question me portera chaque jour à faire davantage…

 

J’aime à croire en te rencontrant que je rencontre un saint qui me marque beaucoup, Saint Vincent de Paul. En te voyant, en t’écoutant, j’ai l’impression d’entendre St Vincent. En t'écoutant, n’est-ce pas tout simplement entendre l’Evangile et l’appel à rendre l’Evangile effectif ?

 

St Vincent et Sœur Emmanuelle vous avez tous les deux la même interpellation, le même moteur, au fonds de mon cœur :

Et toi, qu’est-ce que tu fais aujourd'hui pour les pauvres ?

 

Yalla, en avant… Sœur Emmanuelle.

 

Non pas Au revoir, mais A Dieu, Sœur Emmanuelle.

 

Prie pour nous. Merci.

Jean-Pierre Tellier
diacre Vincentien
Le Mans, le 20 octobre 2008


Pour poursuivre l'oeuvre de Soeur Emmnuelle : Association Asmae.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ghislain 22/10/2008 21:00

tout est dit...

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216