Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 14:27

Réponse reçue le 6 décembre 2008
de Madame Marietta Karamanli,
Députée de la Sarthe
adjointe au Maire du Mans :

 


Monsieur,

Vous avez bien voulu, par courriel, me faire part de votre opposition à toute déréglementation visant à autoriser le travail le dimanche dans le commerce.

 

Vous énumérez à cette occasion les divers motifs qui vous amènent à vous prononcer contre : le repos du dimanche est un acquis social et une journée à partager avec la communauté ; le volontariat présumé de ceux qui voudraient travailler est un leurre au sens où le salarié est dans un rapport de force qui lui est défavorable et où il ne peut se déterminer que par rapport à sa situation économique ; pourquoi serait ce limiter au travail en entreprise etc…

 

Je me permets de vous indiquer que dès juin dernier, saisi par un collectif "anti-travail le dimanche", j'ai clairement pris position contre toute évolution de la législation actuelle. Je vous joins copie de la lettre que j'ai alors adressée.

 

Je suis opposée à ce qu'on déréglemente le droit du travail protecteur des salariés dans le sens d'une autorisation du travail le dimanche.

 

Les raisons de fond sont multiples :

 

- au plan économique, l'extension d'ouverture des magasins permet seulement un étalement des achats et d'aucune façon une augmentation du pouvoir d'achat des consommateurs notamment des plus modestes,

 

- au plan social, l'idée d'une réglementation spécifique par le droit du travail correspond bien à l'idée que les salariés ne sont pas dans une relation contractuelle classique dont ils auraient la maîtrise… ils ne peuvent dans bien des cas qu'adhérer au contrat qui leur est proposé… penser que la plupart de ceux qui choisiraient le travail le dimanche le feraient sans contrainte soit hiérarchique soit salariale serait illusoire,

 

- de façon générale les règles sociales vont ainsi devenir un élément de concurrence entre les entreprises d'un même secteur. Les salariés d'une entreprise seront donc soumis au chantage d'un alignement par le bas du fait d'un accord accepté ou d'une participation adoptée dans une entreprise voisine,

 

- de façon plus fondamentale, l'extension de l'ouverture des magasins est le signe d'une "réification" sociale c'est-à-dire d'une généralisation des échanges marchands où les choses priment sur les individus ; j'estime que nous produisons pour satisfaire des besoins matériels (alimentation, vêtements, logement et équipements, soins, loisirs,…) et que nous avons aussi des besoins affectifs et moraux. La satisfaction de nos besoins matériels domine logiquement notre quotidien mais ce n'est pas de produire et de vendre qui est la finalité de notre vie. Ce qui constitue notre finalité humaine c'est, me semble-t-il, de connaître et de développer notre savoir sur nous, les autres, la société et l'univers.

 

- cette position qui peut sembler un peu philosophique est confortée par l'analyse économique… là où le temps de travail est plus limité, la productivité est généralement meilleure. Le phénomène est général, ce qui montre que la réduction du temps de travail fait partie des composantes du développement économique, les économies performantes et développées ayant presque toujours une durée hebdomadaire du travail plus faible.

 

Comme vous le constatez mes préoccupations rejoignent celles que vous exprimez. Vous pouvez si vous le jugez utile rendre publique ma position.

 

D'ores et déjà, plusieurs des points développés ici notamment mon opposition à l'ouverture des magasins le dimanche et ma position sur le temps de travail figurent sur mon site à partir des liens suivants http//mariettakaramanli.fr/spip.php?article76 "Pas le dimanche : mon opposition à la proposition de l'UMP d'ouvrir les commerces de détail le dimanche" et http//mariettakaramanli.fr/spip.php?article85 "loi dite de rénovation de la démocratie sociale et portant réforme du temps de travail : pourquoi j'ai refusé ce texte qui prépare la régression économique et sociale".

 

Restant à votre disposition,

 

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes salutations les meilleures.

 

Marietta Karamali

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Questions de société
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216