Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 10:01

« Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive » (Mc 8, 34). Insérée dans les annonces de la Passion, cette exhortation est l'un des enseignements majeurs de Jésus pour qui veut être son disciple.

En une autre formule saisissante, l'évangile de Marc condense le sens de la croix du Christ : « le Fils de l'homme est venu non pour être servi mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mc 10, 45).

En suivant le fil de l'évangile de Marc, véritable mise en récit d'une « théologie de la croix », on découvre que « prendre sa croix » est une expression métaphorique pour désigner le chemin du disciple. Il ne s'agit pas de rechercher la croix – qui de toute manière traverse toute vie humaine –, mais de donner sens aux épreuves en les vivant à la manière du Christ, qui précède et ouvre la voie.

L'auteur :

Jean-François Baudoz est doyen honoraire de la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris où il enseigne l'exégèse du Nouveau Testament.
J'ai eu la joie de l'avoir comme professeur d'Ecriture Sainte au Grand Séminaire de Dijon.

Sommaire :
Introduction
1. Qu'est-ce que l'évangile selon Saint Marc ?
     Un évangile
     Un plan de l'évangile
     Un évangile sous le signe de la croix : Mc 1,9-13

2. Les disciples en Marc, un portrait contrasté
     Apôtres, Douze et disciples
     Les forces des disciples
     Faiblesses et fragilités
     Conclusion

3. La mort de Jésus et le salut de l'homme
     Marc 3,1-6
     Trois enseignements
     Conclusion

4. "Donner sa vie tout entière"
     Marc 12,41-44
     Une mise en cause du temple
     Genre littéraire, structure et personnages
     Lecture du texte
     Interprétation
     Conclusion

5. La croix du Christ
     Un premier paradoxe : la christologie de Marc
     Un second paradoxe : la théologie de la croix
     Deux fonctions de la théologie de la croix

6. La croix des disciples
     Marc 8,34-38
     Dépouillement
     Abaissement
     Obéissance
     Croix des disciples et des chrétiens

7. "Il vous précède en Galilée..."
     Marc 16,1-8
     Plan du texte
     Lecture du texte
     Pour une lecture symbolique
     Un texte qui achève l'évangile de Marc
     Conclusion : "Il vous précède en Galilée"

Conclusion

Index des principaux passages étudiés
Bibliographie


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216