Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 09:08

TRANSLATION DES RELIQUES

DE SAINT VINCENT DE PAUL

 

Le 28 septembre 1660, le corps de Monsieur Vincent, mort la veille, fut inhumé dans la chapelle de la maison Saint Lazare à Paris, proche de l'église Saint Laurent. Lors du Procès de béatification, on procéda à une reconnaissance des reliques.

 

Après la canonisation, célébrée à Saint Jean de Latran le 16 juin 1737, les reliques de Saint Vincent furent déposées dans une châsse d'argent et placée sur le retable de l'autel dédié à saint Lazare. Ce reliquaire, rouvert à diverses époques, fut toujours entouré de filiale vénération.

 

Le 31 août 1792, à la veille de l'expulsion légale des missionnaires de la maison Saint Lazare, la châsse fut cédée aux Biens nationaux, mais le corps de saint Vincent fut alors caché chez le notaire de la Congrégation de la Mission, où il passa les temps troublés de la Révolution, jusqu'en 1806. Ces restes vénérables furent alors confiés aux Filles de la Charité, légalement rétablies depuis 1800 et installées à Paris, rue du Vieux Colombier jusqu'en 1815, puis rue du Bac, leur actuelle maison mère.

 

L'authentification canonique des reliques eut lieu à l'Archevéché de Paris (avril 1830). Monseigneur De Quelen les fit exposer ensuite à la cathédrale Notre Dame dans la châsse d'argent, don du diocèse. Le 25 avril 1830 les reliques furent portées en procession à la Maison Mère de la Congrégation de la Mission (95 rue de Sèvres, Paris 6ème). Saint Catherine Labouré, alors sœur au Séminaire des Filles de la Charité y participait avec la communauté.

 

C'est en 1854 que la châsse est placée au dessus de l'imposant maître autel. En 1960, pour les fêtes du Tricentenaire de la mort de Saint Vincent (1581-1660) la châsse fut transportée à la cathédrale de Paris et à l'église de Clichy et les reliques présentées à la vénération des fidèles.

 

* * * * * *

 

Père Saint, riche en miséricorde, tu as embrasé de charité le cœur de Saint Vincent pour secourir les détresses des hommes de son temps ; daigne, nous t'en prions, en ce jour où nous rappelons la translation de ses reliques, nous pénétrer de ton Esprit pour honorer, nous aussi, ton Fils bien-aimé et le service en la personne des pauvres. Amen !

 

 

D'après "En prière avec la famille vincentienne"

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Saint Vincent de Paul
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216