Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 05:02

 

En 2013, la Société Saint Vincent de Paul ou SSVP fête son fondateur Frédéric Ozanam. 200 ans après la naissance du bienheureux Frédéric Ozanam, la lutte contre la solitude continue. Les Vincentiens de la Société de Saint Vincent de Paul sont en première ligne pour le service du prochain.

 

Pour nous Vincentiens, 2013 est une année « vincentienne » importante. Nous fêtons les 200 ans de la naissance de Frédéric Ozanam, les 180 ans de la Société de Saint Vincent de Paul et les 160 ans de la mort de Frédéric.

 

Pour présenter Frédéric Ozanam et son action en quelques mots, nous pouvons dire que Frédéric a vécu au XIXème siècle. En 1832, une épidémie de choléra touche la France et fait plus de 100 000 morts. Frédéric Ozanam et ses amis étudiants à la Sorbonne, tous d’ardents catholiques, sont sensibles à la situation. Ils veulent apporter leur contribution à la solidarité. Frédéric Ozanam a l’idée de créer un groupe de jeunes catholiques « composée de braves et pieux amis, qui joignent les œuvres à la parole et ainsi affirment la vérité de leur foi par les œuvres ». Ce sera une Conférence de charité (sur le principe de la Conférence d’histoire qui rassemble de nombreux étudiants). C’est dans ce contexte que la Société de Saint-Vincent-de-Paul est fondée.

 

Ce petit groupe se réunit en avril 1833 (20e anniversaire de Frédéric Ozanam) près de l’église Saint-Sulpice, sous la présidence d’un homme très connu : Emmanuel Bailly. Avec l’aide de sœur Rosalie Rendu, fille de la Charité, les étudiants concrétisent leur projet. Très vite, il se place sous le patronage de saint Vincent de Paul, apôtre de la charité du XVIIe siècle, vénéré dans toutes les couches de la société.

 

Frédéric Ozanam est aussi à l’origine des Conférences de Carême à Notre Dame de Paris. Cette année, ce fut une grande joie de voir le diocèse instaurer ces conférences en l’église de La Couture.

 

Frédéric est aussi un précurseur et un inspirateur de la doctrine sociale de l’Eglise. En 1840, alors qu’il n’est pas encore question de « retraite » pour les ouvriers, il écrit : « il faut donc qu’avec son salaire, l’ouvrier puisse pourvoir aux frais d’éducation et d’instruction de ses enfants. Sa force active est un capital qui doit tarir un jour. L’invalidité et la vieillesse viendront. L’ouvrier a donc droit à la retraite. Car si un travailleur ne trouvait pas dans son salaire les éléments de sa retraite, il aurait placé sa vie à fonds perdus. » Un bel exemple 170 ans après. D’ailleurs, l’encyclique Rerum Novarum de 1891, 51 ans après Frédéric, reprendra bon nombre de ses idées.

 

En Sarthe, la Société Saint Vincent de Paul (SSVP) est présente au Mans, à Mamers et à La Flèche. Comme toutes les associations caritatives, la SSVP est confrontée à un accroissement du nombre de situations douloureuses. Elle a besoin de bénévoles, de donateurs et de personnes prêtes à prendre initiatives et responsabilités. Un bénévole, c’est une personne qui veut consacrer une partie de son temps aux autres. Ne serait-ce qu’une heure par mois, ou plus s’il lui est possible. Certains consacrent plusieurs heures par semaine à visiter des personnes seules, à apporter une aide matérielle ou morale à une personne en situation de précarité. Un donateur, c’est une personne qui consacre une partie de son budget à l’exercice de la charité, aujourd’hui on parle plus volontiers de fraternité. Il n’y a pas de petit don. Tous les dons sont indispensables, du plus modeste au plus grand. C’est la somme des dons qui porte à multiplier les actions.

 

Sans donateur, la SSVP n’aurait aucun moyen pour secourir les personnes en difficultés. Sans bénévole, la SSVP n’aurait pas la possibilité de visiter les personnes.

 

Les jeunes s’engagent également dans la SSVP. A La Flèche, les Brutions, élèves du Prytanée, aident, aux cotés d’adultes accompagnateurs, au soutien scolaire et participent à l’opération « pelle de charbon » destinée à récolter de l'argent pour régler les factures de chauffage de familles en difficulté et aider à son fonctionnement. Les scouts participent à la collecte annuelle alimentaire et les enfants des écoles collectent et offrent à la conférence : jeux, vêtements qui seront redistribués. Au moment des fêtes de fin d’année, ils ont remis, aux personnes seules, des gâteux et cartes de Noêl qu’ils avaient eux-mêmes confectionnés.

Les élèves du lycée et Collège N.-D. et les enfants de l’école St Joseph de Bazouges ont fait don à la Conférence de la collecte de fonds qu’ils avaient organisée dans le cadre de l’opération de solidarité« bol de riz »

 

L’action des Vincentiens s’enracine dans la spiritualité. Chaque réunion, chaque action s’enracine dans la prière.

Pour contacter la SSVP en Sarthe : 8 rue Ducré - 72000 Le Mans – Tél : 02 43 28 03 91

Un site national : http://www.ssvp.fr/ et un site avec des informations de la SSVP Sarthe : http://jpdiacre.over-blog.com/

 

Jean-Pierre Tellier

Diacre permanent Vincentien

Conseiller spiriturel départemental de la SSVP Sarthe

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216