Sur le plan purement militaire, François Rebsamen souligne que "ce qui est important, c'est que le côté stratégique et opérationnel ait été retenu.


J'avais insisté sur ce point : ces critères sont des éléments extrêmement importants. Et puis le renforcement des effectifs de la base aérienne avec l'arrivée du commandement des forces aériennes est une belle reconnaissance de l'importance de cette base dans l'histoire de l'armée de l'air française. J'aimerais à cette occasion tirer un coup de chapeau au commandement de la BA 102, notamment au colonel Erschens, qui a pesé sur le résultat final en travaillant de façon très intelligente
."


Sur le volet économique, le maire de Dijon se réjouit aussi : "l'arrivée de 640 familles supplémentaires va irriguer l'agglomération, et au-delà, toute la Côte d'Or, parce que les militaires s'installent partout dans le département."

Enfin, François Rebsamen félicite "le président du conseil général pour son action. Il a su intervenir avec beaucoup d'efficacité".