Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 10:54
bléPREMIERE LECTURE - Jérémie 31, 31 - 34
31 Voici venir des jours, déclare le SEIGNEUR, où je conclurai avec la maison d'Israël et avec la maison de Juda une Alliance nouvelle.32 Ce ne sera pas comme l'Alliance que j'ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir d'Egypte : mon Alliance, c'est eux qui l'ont rompue, alors que moi, j'avais des droits sur eux.33 Mais voici quelle sera l'Alliance que je conclurai avec la maison d'Israël quand ces jours-là seront passés, déclare le SEIGNEUR. Je mettrai ma Loi au plus profond d'eux-mêmes ; je l'inscrirai dans leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.34 Ils n'auront plus besoin d'instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : «Apprends à connaître le SEIGNEUR !»Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands, déclare le SEIGNEUR. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.
PSAUME 50 (51),3-4,12-13,14-15
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.4 Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
 
12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.13 Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint.
 
14 Rends-moi la joie d'être sauvé ; que l'esprit généreux me soutienne.15 Aux pécheurs j'enseignerai tes chemins, vers toi reviendront les égarés.
 
 
DEUXIEME LECTURE - Hébreux 5,7-9
Le Christ, 7 pendant les jours de sa vie mortelle, a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé.8 Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa passion ;9 et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.
 
 
EVANGILE - Jean 12,20-33
diacre20 Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque, 21 quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande : «Nous voudrions voir Jésus.»22 Philippe va le dire à André ; et tous deux vont le dire à Jésus.23 Alors Jésus leur déclare : «L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié.24 Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit.25 Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle.26 Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.27 Maintenant, je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : «Père, délivre-moi de cette heure ?» -Mais non ! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !28 Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : «Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore.»29 En l'entendant, la foule qui se tenait là disait que c'était un coup de tonnerre ; d'autres disaient : «C'est un ange qui lui a parlé.»30 Mais Jésus leur répondit : «Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, c'est pour vous.31 Voici maintenant que ce monde est jugé ; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ; 32 et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes.»33 Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.

Avez-vous remarqué la trame des textes de ce jour ? Le fil rouge que nous propose la liturgie ? Une lecture attentive et priante peut nous le montrer. Prenons le temps d'intérioriser la Parole de Dieu. Pendant la semaine, relisez ces textes, vous y verrez deux orientations capitales pour notre cheminement du Carême. Semaine après semaine, nous approchons de la semaine sainte, de la semaine où le Christ vivra son chemin de croix, sa montée au calvaire, sa mort en croix. Les textes du jour nous préparent à cette semaine. En fait il y a deux fils rouge l'un étant la conséquence de l'autre. Le premier, c'est le don total de soi pour son prochain. De ce don, il en découle la transmission de la foi.
 
Le don total de soi, c'est Dieu d'abord qui se donne. Dans le livre de Jérémie, Dieu rappelle son alliance avec son peuple. Il a fait sortir son peuple de l'esclavage d'Egypte. Il est resté fidèle alors que son peuple a rompue son alliance en se tournant vers les idoles. N'en est-il pas de même pour nous aujourd'hui qui nous détournons de la foi en Christ pour nous tourner vers des idoles modernes ? Pour qui l'Eucharistie n'est plus le centre de notre vie chrétienne ?
 
Et pourtant, Dieu met au cœur de l'homme son alliance. Il se donne totalement et par ce don, chacun le connaît parce qu'il reconnaît en lui l'action de Dieu.
 
Dans le psaume, le don de Dieu se reçoit par le pardon. La grande lessive du croyant. Quand, quelques minutes avant la célébration du mariage, la future mariée qui a renversée sa tasse de café sur sa robe, s'empresse de la laver pour être resplendissante le jour de ses noces. Pour le croyant, c'est pareil, le péché a taché sa robe de baptême, c'est par le pardon de Dieu reçu dans le sacrement de réconciliation qu'il lave son âme et redevient resplendissant devant Dieu.
 
La lettre aux Hébreux nous présente le Christ en larme suppliant son Père de le sauver de la mort. Et "parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé" nous dit le texte. Ainsi le Christ, parce qu'il a donné sa vie totalement, "il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel".
 
Dans l'Evangile, c'est Jésus lui-même qui explique ce don total. "Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit". Ce don total, Dieu nous le demande pour être de fidèles serviteurs. Mais c'est quoi au juste ce don total ? En quelques mots, c'est sortir de soi-même pour être tourné vers les autres, accepter que l'autre soit le centre de sa vie… "S'oublier soi-même pour devenir une humanité de surcroit" comme le dit la bienheureuse Elisabeth de la Trinité.
 
Ce don, cet oubli de soit n'a qu'un but : la glorification de Dieu. Ce mot de "gloire" est difficile à comprendre pour nous aujourd'hui au XXIème siècle. Dans notre langage courant la gloire évoque quelque chose qui n'a rien à voir avec Dieu. Pour nos contemporains, la gloire c'est le prestige, l'auréole qui entoure une vedette une célébrité, l'importance que les autres lui reconnaissent. En fait, ce que nos contemporains appellent la "gloire", n'est qu'une "gloriole". Pour nous croyants, je site Marie Noëlle Thabut : "dans la Bible, la gloire de Dieu, c'est sa Présence. Une Présence rayonnante comme le feu du Buisson Ardent où Dieu s'est révélé à Moïse (Ex 3). Et alors le mot «glorifier» veut dire tout simplement «révéler la présence de Dieu ». Quand Jésus dit «Père, glorifie ton nom», on peut traduire «Fais-toi connaître, révèle-toi tel que tu es, révèle-toi comme le Père très aimant qui a conclu avec l'humanité une Alliance d'amour». Parce que c'est cela, finalement, le salut, le bonheur de l'homme, et il nous a appris que c'est la première chose à demander dans la prière : «Que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite», en d'autres termes, «que tu sois reconnu comme le Dieu d'amour et que vienne ton règne d'amour»... Jésus s'est incarné pour cela : quelques jours plus tard, au cours de son interrogatoire par Pilate, il dira «Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité» (Jn 18,37).
 
L'autre point des textes du jour, c'est la transmission de la foi. Des Grecs, autrement dit, des Juifs de la Diaspora de langue grecque, arrivant à Jérusalem veulent rencontrer Jésus. Ils s'adressent à Philippe qui va voir André et ensemble ils vont trouver Jésus. C'est ainsi la transmission de la foi, des relais, des témoins emmènent les autres à Jésus, à Dieu. C'est par leur foi, par leurs actions que les spectateurs peuvent dire "nous voudrions voir Jésus", sous entendu, "ce que vous faites pour les autres, votre oubli de soit nous interpellent et nous voudrions être comme vous, montrez-nous ce qui vous motivent, montrez-nous ce qui vous transforme. Nous voudrions être comme vous". Voilà l'importance du témoignage de vie. Saint Jacques nous dit "C’est pareil pour la foi. Si elle ne produit pas les œuvres, elle meurt dans son coin.  Il sera facile de dire à quelqu’un : “Tu as la foi et moi les œuvres ? Montre-moi donc cette foi sans les œuvres, et je te ferai voir ma foi à partir des œuvres.”(Jc 2,17-18).
 
A Pâques, près de 3 000 catéchumènes vont recevoir le baptême. En Sarthe, ils sont 32 à s'inscrire dans cette démarche. Un jour, ils ont été trouvé un chrétien pour lui dire "Nous voudrions voir Jésus".
 
Que notre prière les accompagnent, que notre vie de service et de témoignage de foi soient au service de la transmission de la foi, soient le signe de la Glorification de Dieu, de la Révélation de Dieu à notre monde.
 
Amen !
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Homélies
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216