Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 16:22

Inclusion.jpg

 

Je cite le Cese : "Huit ans après la promulgation de la loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, de nombreux acteurs s'accordent sur la nécessité de donner une nouvelle impulsion à cette loi refondatrice, notamment en vue d'une meilleure inclusion des personnes handicapées dans la société.

 

Dans ses travaux antérieurs, le CESE [conseil économique, sociétal et environnemental, après l'Assemblée Nationale et le Sénat, le Cese est la troisième assemblée de la République Française] a apporté des contributions importantes sur le handicap.

 

 

Compte tenu de cette expertise, le Premier Ministre a souhaité que le CESE explore la notion de «société accompagnante» et identifie les leviers d'actions pour que la société soit davantage attentive à ses différentes composantes, notamment les personnes handicapées."

Fin de citation.

 

Par cette saisine, la France rejoint, enfin, l'Europe qui avait déjà édité une invitation à aller plus loin en... 2007 (!?) (pour lire le rapport européen, cliquez ici).

 

J'espère que le Cese n'accouchera pas d'une souris ou ne redécouvrira pas le fil à couper le beurre... le sujet est trop important pour passer à côté ! Encourageons les membres du Cese à un travail qui débouchera sur du concrêt... Je rappelle aux membres du CESE le principe européen :

"rien sur les personnes handicapées sans les personnes handicapées".

Espérons qu'ils feront leur ce principe.

 

 


En  2014,  la  politique  du handicap  sera  marquée  par  deux  temps  forts:  

  • la  remise  du  rapport d'application  de la Convention  internationale  des personnes  handicapées  par le Gouvernement  au Comité  des droits des personnes  handicapées  de l'Organisation des Nations Unies
  • et la Conférence nationale du handicap,  prévue par la loi de 2005.

 


 3 12

A noter la journée mondiale de la personne handicapée : le 3 décembre

(site de l'ONU)

 

« Plus d’un milliard d’entre nous vivent avec un handicap.

Nous devons éliminer tous les facteurs qui font obstacle à l’intégration et à la participation des personnes handicapées dans la société,

notamment en modifiant les comportements qui alimentent les préjugés et institutionnalisent la discrimination. »

 

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU

Message pour la Journée 2013

 

 


Pour suivre les travaux du CESE cliquez sur l'image :


hand_actu.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Questions de société
commenter cet article

commentaires

catherine 06/01/2014 17:34

Commentaire en relation avec l'inclusion des personnes handicapées:

En tant qu'handicapée, les nouvelles concernant l'application de la loi de 2005 prévue le 01 Jan 2015 serait remise aux calendes grecques du fait des très nombreuses dérogations, atténuations et
autres reports pour laisser aux gérants de lieux publics de se mettre aux normes. C'est vrai 10 ans c'est pas suffisant.
Et pourquoi mettre aux normes pour si peu de clients ayant un si faible poids économique. Et puis pourquoi on les a laissé sortir, avant on en voyait moins d'handicapés! "qu'ils restent chez eux ou
qu'on les parque"
Une fois il m'a été dit par un commerçant "mais si je dois mettre aux normes cela me coutera trop cher et je devrais mettre la clef sous la porte"! Avec de tels propos, la loi n'est pas prête
d'être appliquée!!
Pour moi la question est simple, pas accessible, je n'y vais pas!
Il n'y a encore aucune égalité entre valides et handicapés, d'ailleurs est-il question seulement d'égalité: il me semble qu'il est surtout question de reconnaître une place aux personnes
handicapées, leur laisser et leur donner le droit de vivre normalement car nous avons les mêmes désirs, les mêmes aspirations de vie sociale, culturelle et d'inclusion dans la société.

Jean-Pierre 06/01/2014 18:20



Bien dit. Merci Catherine pour votre témoignage.


 



Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216