Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:19
80444-SMS-Haiti
La Caritas internationale lance un appel de 30 millions d'euros pour secourir la population d'Haïti
 
 

Dix jours après le tremblement de terre en Haïti, l’action du réseau Caritas monte en puissance. Les besoins sont immenses. Trois millions d’habitants se sont réfugiés dans des camps d’abris temporaires. L’eau manque et les survivants dépendent encore largement des secours internationaux pour leur alimentation. Les hôpitaux sont débordés. L’électricité manque.


Le Secours Catholique-Caritas France a décidé jeudi 21 janvier d’apporter une première participation de 700 000 euros euros à l’appel de 30 millions d’euros lancé par Caritas Internationalis, la confédération mondiale des Caritas.
Caritas Haïti prévoit de subvenir pendant deux mois aux besoins en eau, nourriture, abris temporaires, matériels de cuisine et d’hygiène, soins de santé de 200 000 personnes. Ces secours seront apportés au niveau des camps de déplacés et à celui des paroisses, dont les besoins sont immenses.

Caritas Haïti a été désignée par les Nations Unies pour gérer le camp de réfugiés improvisé par la population sur le golf de Pétionville, à Port-au-Prince.
Les équipes Caritas ont commencé à y organiser la distribution d’eau et de nourriture provenant de l’USAID. Cette régulation est indispensable pour éviter les bousculades et les violences. Avec ses partenaires, Caritas va assurer les besoins essentiels de la population de ce camp. L’opération se développera à mesure qu’un plus grand nombre de déplacés s’installeront sur ce site urbain. 20 000 personnes y sont pour le moment rassemblées dans la journée, 50 000 la nuit.

Caritas va aussi répondre au besoin d’eau potable dans une vingtaine de campements au total : réservoirs provisoires de 10 000 litres, rampes à eau équipées d’une quinzaine de robinets, chloration… Dans ces campements, l’organisation caritative se préoccupe aussi des soins à apporter aux personnes déplacées, notamment les blessés. Des cliniques temporaires vont y être installées avec le personnel et le matériel apporté par l’organisation humanitaire. Des générateurs d’électricité sont également prévus pour l’indispensable éclairage de nuit. L’organisation humanitaire aide déjà l’hôpital Saint François de Sales à augmenter ses capacités opératoires et de soins aux blessés. Dans cet hôpital, Caritas va mettre en place une unité de purification de l’eau d’une capacité de 2 000 l/h avec une réserve de 3 000 l.
10 000 travailleurs vont être recrutés pour débarrasser les hôpitaux de leurs débris et creuser des latrines dans les camps de déplacés. Une partie d’entre eux va nettoyer les ruines autour de l’hôpital Saint François pendant dix jours. Les débris seront transportés par camion sur le site de stockage du gouvernement haïtien. Ces travaux rémunérés sont aussi destinés à apporter un indispensable revenu aux survivants et à stimuler l’économie.

Un nouveau bilan du séisme recense 121 personnes sorties vivantes des décombres, dont Elisabeth, vingt-trois jours, extraite en bonne santé des décombres de sa maison, huit jours après le tremblement de terre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216