Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 13:55

viergeenpleurslasalette

A lire un intéressant article pour comprendre pourquoi il n'y a aucune image de cette profanation dans la presse... (cliquez ici)

Pour ma part, j'espère que l'interdiction des mouvements extrémistes concernera tout autant les mouvements d'extrême-droite que les mouvements d'extrême-gauche. Je pense en particulier à "antifa" (qui ont cherché plusieurs fois l'affrontement lors des manif pour tous) ! (un intéressant article sur "la mort d'un homme ou la culture de la violence" à lire en cliquant ici)

 

La violence et l'irrespect est autant niché dans l'extrême droite que dans l'extrême gauche. Le gouvernement doit prendre les mesures contre tous ces mouvements de haines. 

 

En aura-t-il le courage ? Hélas, au regard de l'actualité de ces derniers mois, j'en doute.

 

 


Réaction de Mgr James suite à la profanation de la Cathédrale de Nantes

Communiqué de Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes suite aux actes de vandalisme commis dans la cathédrale Saint-Pierre dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin 2013.

 

Dans la nuit de vendredi à samedi des personnes se sont introduites, par des échafaudages, à l'intérieur de la cathédrale de Nantes pour perpétrer volontairement des actes de vandalisme et de profanation sur des autels et le sol de l'édifice.

 

Ces actes soulèvent l'indignation de tous. Au nom de la communauté catholique, j'exprime ma tristesse la plus profonde.

 

Notre pays garantit, par la loi, le respect des cultes, des religions et des croyances. La liberté religieuse est aussi notre bien commun. Nous faisons confiance à la justice pour mener l'enquête sur les auteurs et les circonstances de cette profanation.

 

Au-delà de l'émotion que suscitent ces actes odieux, nous appelons chacun à exercer sa responsabilité pour ne pas exacerber les tensions. Dans ce climat, les chrétiens se refusent à entrer dans une spirale de la violence.

 

J'ai présidé une prière de réparation dans la cathédrale ce samedi après-midi. Demain, comme chaque dimanche, nous célébrerons le Christ ressuscité. Dans la foi, nous croyons que la haine est vaincue par l'Amour.

 Nantes


Source : Ouest France du 9 juin 2013

 

Sur place, un panneau indique que la cathédrale de Nantes restera « exceptionnellement fermée » samedi. Dans la nuit, l’édifice a subi des actes de vandalisme : l’autel et le sol ont été tagués.

 

C’est à l’ouverture, à 8 h 15, ce samedi matin, que les faits ont été découverts.

 

Le ou les auteurs sont entrés par effraction par les portes latérales en utilisant les échafaudages actuellement installés sur place.

 

La première adjointe au maire de Nantes Johanna Rolland était sur place, en fin de matinée, pour constater les dégâts, ainsi que le préfet Christian de Lavernée qui en appelle « au respect des cultes ».

 

Le chœur et l’autel endommagés

« Les dommages ont défiguré une partie du chœur ainsi que les deux autels », a-t-il indiqué. « Les portes extérieures du rez-de-chaussée ont été fracturées. »

 

« Les évocations sont mélangées : il y a des 666 (le chiffre satanique), ainsi que des évocations à caractère nazi, un buste de Femen ainsi que des petits bonshommes, style ''manif pour tous’'  », a ajouté le préfet, jugeant ces actes « navrants ».

 

Inscriptions obscènes et statue cassée

À l’intérieur, la police a constaté des inscriptions obscènes et une statue cassée, ainsi que des anges sur lesquels des sexes et des moustaches d’Hitler ont été dessinés.

 

« L’Église ne souhaite pas jeter de l’huile sur le feu », a indiqué le vicaire général du diocèse de Nantes, le père Bertrand, qui « condamne fermement » ces actes. « Nous voulons en appeler à l’apaisement et à la responsabilité de chacun. »

 

La cathédrale fermée plusieurs jours en dehors des offices

Sur place, de nombreux hommes de la police scientifique ont commencé les relevés et interdit l’accès à la cathédrale. Une enquête a été ouverte par le parquet et confiée à la sûreté départementale de Nantes.

 

Pour le moment le montant des dégâts n’a pas encore été évalué, a indiqué le préfet.

 

La cathédrale sera fermée plusieurs jours pour la visite, mais sera ouverte pour les offices religieux.

 

Réactions de Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le portail d’entrée de la cathédrale de Limoges a également été tagué. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a condamné « avec force la profanation des cathédrales de Limoges et de Nantes, souillées par des inscriptions nauséabondes ».

 

Le ministre dit comprendre et partager « l’émotion et l’indignation suscitées par ces actes intolérables » et assure la communauté catholique « de son entier soutien » et « de la mobilisation des services de police pour déférer à la justice dans les meilleurs délais les auteurs de ces faits abjects ».

 

« Au-delà de l’émotion que suscitent ces actes odieux, nous appelons chacun à exercer sa responsabilité pour ne pas exacerber les tensions. Dans ce climat, les chrétiens se refusent à entrer dans une spirale de la violence », a réagi l’évêque de Nantes, Mgr Jean-Paul James.

 

Le Premier ministre et ancien maire de Nantes Jean-Marc Ayrault lui a téléphoné « pour lui faire part de son indignation et de sa solidarité ».

 

« Aucune cause ne saurait justifier que l’on s’attaque à un lieu de culte. La république, parce qu’elle est laïque, a pour devoir de garantir à chacun liberté de conscience et de pratique religieuse », a de son côté commenté le député EELV de Nantes François de Rugy.

 

La 1re adjointe de la mairie de Nantes, Johanna Rolland (PS), a également condamné les faits « avec la plus grande fermeté ».

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216