Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 19:25

Source : Le Figaro 

 pape-francois-time-magazine.jpg

 

 

François est le troisième pape a avoir été sélectionné depuis 1927 par l'hebdomadaire américain Time, après Jean XXIII et Jean-Paul II.

 

Le choix de l'hebdomadaire américain Time d'élire pour 2013 le pape François «homme de l'année» n'est pas une surprise car ce pape a fortement touché les cœurs et les esprits de millions de personnes sur tous les continents et au sein de cultures éloignées du catholicisme. De fait, au soir de son élection, le 13 mars dernier, il s'est détaché, presque instantanément, comme l'une des personnalités les plus marquantes de la planète.

 

La puissance de son témoignage est d'ailleurs la principale raison invoquée par cette revue pour justifier son choix: «Dans un laps de temps très bref, un public important, mondialisé et œcuménique, a montré son désir de le suivre». Et «il est rare qu'un nouvel acteur de la scène mondiale suscite autant d'attention si rapidement, que ce soit parmi les jeunes ou les plus âgés, parmi les croyants ou les sceptiques».

 

L'éditorial poursuit: «Parce qu'il a fait sortir la papauté du palais et l'a amenée dans la rue, parce qu'il a fait s'engager la plus grande Église du monde dans la confrontation avec ses besoins les plus profonds et parce qu'il énonce des jugements équilibrés avec miséricorde, le pape François est la personne de l'année 2013 pour le Time». Et de conclure: «ce qui rend ce Pape si important est la rapidité avec laquelle il a capté les imaginations de millions de personnes qui avaient renoncé à espérer quelque chose de l'Église».

 

Large autorité dans un monde de plus en plus désorienté 

Dans un article complémentaire, Nancy Gibbs, directrice de la rédaction du Time, observe: «le pape François s'est placé lui-même au centre des thématiques centrales de notre temps» en particulier, la pauvreté, la santé, l'honnêteté, la justice, la mondialisation, le rôle des femmes. Elle constate qu' «au moment où les limites du leadership ont été expérimentées un peu partout sur la planète, un homme arrive, pour lancer un défi, sans arme et sans armée, sans autre royaume qu'un lambeau de terrain au cœur de Rome mais avec la richesse et le poids d'une histoire entière derrière lui».

 

Elle considère enfin que ce pape a acquis une large autorité dans un monde de plus en plus désorienté: «Le monde se rétrécit, les individus prennent de plus en plus de place et la technologie s'insinue partout mais son enseignement, lui, est visible jusqu'aux extrémités de la terre. Quand il embrasse un homme défiguré par la maladie ou quand il lave les pieds d'une femme musulmane, l'image résonne loin, au-delà des limites de l'Église catholique».

«Quand il embrasse un homme défiguré par la maladie ou quand il lave les pieds d'une femme musulmane, l'image résonne loin, au-delà des limites de l'Église catholique.»

 

Après Jean XXIII, en 1962, premier pape élu par Time alors que s'ouvrait le Concile Vatican II, après Jean-Paul II, honoré en 1994, année de bras de fer entre l'Église catholique et les Nations-Unies sur la famille (le pape polonais devait l'être en 1979 mais l'ayatollah Khomeiny, le coiffa au poteau), voici donc le troisième Pape élu depuis 1927, date de création de ce classement prestigieux.

Ne pas choisir François, en cette année 2013, eut été d'ailleurs étonnant de la part de ce magazine soucieux d'élire celui ou celle dont l'impact provoque une résonance mondiale. Edward Snowden, ancien employé de la CIA et de la NSA, responsable des révélations des affaires d'écoutes téléphoniques par le gouvernement américain a terminé en seconde position. Le président Obama fut sélectionné l'an passé.

 

Cette consécration symbolique a valu un commentaire sobre mais positif de la part du Saint-Siège. Pour le Père Lombardi, porte parole «ce n'est pas étonnant, au vu de l'écho et de la très grande attention suscitée par l'élection du pape François et le début du nouveau pontificat». Le Pape, a-t-il ajouté «ne cherche ni la célébrité ni le succès parce qu'il fait son service de l'annonce de l'Évangile de l'amour de Dieu, pour tous. Si cette initiative attire des femmes et des hommes et que cela leur donne une espérance, le pape est content. Il se réjouit également si cette distinction signifie que ce message là a été compris par beaucoup».

 

Plus largement le Père Lombardi a noté: «C'est aussi un signe positif de voir que l'une des reconnaissances les plus prestigieuses dans le domaine de la presse internationale soit attribuée à quelqu'un qui annonce dans le monde des valeurs spirituelles, religieuses et morales et parle avec efficacité en faveur de la paix et de plus de justice.»

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Pape François
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216