Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 12:23

Vulgate

Les différentes traductions de la Bible concernent les mêmes textes. Les seules différences qui peuvent apparaître, tiens dans le fait de la traduction et des options prises par les différentes équipes de traducteurs.

J’aime particulièrement l’exergue du Nouveau Testament interlinéaire grec/français. Je vous la rappelle :

« une langue est un filet jeté sur la réalité des choses.

Une autre langue est un autre filet.

Il est rare que les mailles coïncident ».BIL-2.jpg

S’il existe une différence sur le contenu, c’est surtout, pour la TOB, la présence des textes non reconnu par telle ou telle Eglise. Ce sont les textes habituellement qualifiés de « deutérocanonique » du côté catholique et orthodoxe et « d’apocryphe » du côté protestant.

Les livres deutérocanoniques sont les livres de la Bible que l'Église catholique et les Églises orthodoxes incluent dans l'Ancien Testament, au-delà de la Bible hébraïque.

Les livres de la Bible hébraïque sont qualifiés de « protocanoniques », c'est-à-dire du « premier canon ».

Les livres deutérocanoniques, c’est-à-dire du « second canon » (du grec δεύτερος, deuteros, secondaire) ont été écrits en grec. Le Protestantisme ne voit pas ces livres comme inspirés et les considère comme apocryphes

(du grec ἀπόκρυφος, apókryphos, «caché»).

 

C’est une importante contribution à l’œcuménisme que nous offre ici la TOB en incluant dans son édition de 2010 l’ensemble des textes deutérocanoniques ou apocryphes. En livrant à l’ensemble des chrétiens la totalité des Ecrits reconnus par les uns ou/et part les autres, nous pouvons mieux apprendre à nous connaître les uns les autres. La première édition complète de la TOB en 1975 comprenait les textes qualifiés « d’apocryphes » par les Protestants, il restait à éditer les six livres deutérocanoniques chers aux Orthodoxes. Chose faite avec la TOB 2010.

En conclusion, je vous invite à prendre connaissance de l’article du Service Biblique Catholique : De l’intérêt de lire les six livres deutérocanoniques orthodoxes

Notes :

(1) TOB : traduction Œcuménique de la Bible

BJ : Bible de Jérusalem

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Bible - Exégèse
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216