Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 19:49

elections-2014.jpg 

Petite particularité à Etival (comme dans toutes les communes avec une ou deux listes)

il n'y aura qu'un tour. Donc, ne ratez pas le 23 mars ! Exprimez votre choix, votez.

 

En ce temps de campagne électorale, rappelons-nous la pensée du Bienheureux Frédéric Ozanam, fondateur de la Société Saint Vincent de Paul, candidat malheureux aux législatives d’avril 1848.

 

Il écrivait à son ami Nicolas Tomaseo : "Il y a des chrétiens dans tous les camps. Dieu nous disperse sous des drapeaux ennemis pour qu'il n'y ait pas dans cette société divisée, un seul parti, une seule faction où quelques bouches n'invoquent et ne bénissent le Dieu Sauveur".

 

Ainsi, aucun parti ne peut se prévaloir de la bénédiction de Dieu mais aucun parti ne peut se prévaloir de l’absence de la bénédiction de Dieu. Dans tous les partis, il y aura un chrétien (donc un frère pour moi) qui vivra sa foi en conscience… même si ce n’est pas le parti que je préfère…

 

Participer ou non à la vie politique ?

Le pape François le rappelle sans cesse, à la suite de ses prédécesseurs : Il est du devoir du Chrétien de participer à la vie politique, autrement dit à la vie de la cité. Le pape François parle de « politique non partisane ». (à lire en bas de chronique).

 

Du point de vue Vincentien, je pense qu'il serait une trahison de la pensée du bienheureux Frédéric Ozanam si nous ne nous engagions pas personnellement dans la vie politique, ne serait-ce que par notre bulletin de vote. Que notre engagement dans ce domaine soit toujours respectueux de la personne. Chacun aimerait que l'autre soit engagé dans le même parti que soi ou à tout le moins ait les mêmes options politiques. Et bien non, aussi douloureux que soit ce point, il n'en est pas ainsi et c'est peut-être mieux ainsi.

 

Le magistère de l'Eglise ne donne aucune consigne de vote. Il invite chacun à agir en adulte, à se faire une opinion en connaissant d'une part les principes de l'Evangile et, d'autre part, les programmes des partis politiques. A chacun de se faire son opinion en fonction de ses connaissances, de ses aspirations et de son espérance.

 

Je ne dirais qu'une chose : "Que nos choix politiques soient guidés par l'Evangile et la pensée sociale de l'Eglise".

 

 


crois hommeDans un livre entretien «Je crois en l’homme», le pape François, à l’époque il était le cardinal Jorge Bergoglio archevêque de Buenos Aires, à la question : «Jusqu’où l’Eglise peut-elle s’intégrer dans la réalité, en dénonçant les injustices par exemple, sans pour autant se politiser ?» le Cardinal Bergoglio répond :

 

«Je crois que le mot «partisane» est celui qui s’ajuste le mieux à la réponse que je veux donner. Le problème est de ne pas participer à la politique partisane, mais à la grande politique qui naît des Commandements de l’Evangile. Dénoncer les violations des droits de l’homme, l’exploitation ou l’exclusion, les carences dans l’éducation ou dans l’alimentation, ce n’est pas avoir une attitude partisane. L’Abrégé de la doctrine sociale de l’Eglise est plein de dénonciation et il n’est pas partisan. Lorsque nous exprimons nos opinions, certains nous accusent de faire de la politique. Je leurs réponds que nous faisons de la politique, mais dans le sens évangélique de la parole, qui n’est pas partisane. C’est autre chose la politique partisane, d’ailleurs, dans cette perspective, pensons aux nombreux exemples qui ont jalonné notre institution.»

 

«Je crois en l’homme, conversations avec Jorge Bergoglio» Francesca Ambrogetti et Sergio Rubin, Argentine, 2010 ; Flammarion Paris 2013 après l’élection du pape François.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Questions de société
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216