Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 09:16

Anne-Dauphine.jpg 

Retrouvez le blog d'Anne Dauphine Julliand en cliquant sur la photo

 

Pour ceux qui n'ont pu venir à la rencontre avec Anne-Dauphine Julliand ce 19 décembre 2013 au Mans, voici quelques vidéos qui reprennent quelques propos et sont remplis d'Espérance. A la veille de Noël, c'est le cadeau que je vous offre.

 

Chacun pourra approfondir le message d'Anne-Dauphine Julliand en lisant ses deux livres : "Deux petits pas dans le sable mouillé" et "une journée particulière".

 

Les livres sont disponibles à la librairie Siloé du Mans (place des Comtes du Maine)

 

 

Le 29 Février 2012, Thaïs Julliand aurait eu 8 ans. Thaïs était atteinte d'une maladie génétique orpheline : une leucodystrophie. Grâce à l’amour de sa famille, les trois ans et trois quarts de vie de Thaïs ont été courts mais heureux.

Le 29 Février n’arrive qu’une seule fois tous les 4 ans, et en le voyant réapparaître sur le calendrier en 2012, il devient « Une journée particulière » pour Anne-Dauphine, la maman de la petite princesse et auteure de Deux petits pas dans le sable mouillé, son précédent livre qui fut une  leçon de vie pour ses 250 000 lecteurs en France et dans le monde.

Ce jour-là, Anne-Dauphine s’est offert une pause, loin du travail et des obligations. Une prise de recul qu’elle partage dans son nouveau livre, comme une « photographie » de sa famille.

Après nous avoir livré la magnifique histoire d’amour entre une petite fille et sa maman, elle nous fait part cette fois-ci d’une vision du bonheur, celui qui naît dans un monde où il est possible de gravir l’Himalaya en talons. 

 
  
  

Soirée Anne Dauphine Julliand à La Procure de Paris



La vie avant tout 

Dans son livre "Deux petits pas sur le sable mouillé" paru en 2011, Anne-Dauphine Julliand racontait l'histoire de sa fille Thaïs condamnée par une maladie génétique orpheline... Le livre, véritable succès, s'est vendu à 200.000 exemplaires et a été traduit dans 20 langues. Anne-Dauphine Julliand revient aujourd'hui avec un nouveau livre : "Une journée particulière", paru aux éditions Les arènes. Cette journée particulière, c'est le 29 février, jour de la naissance de sa fille Thaïs. Une date qui ne revient que tous les 4 ans... Anne-Dauphine Julliand était l'invitée du Magazine de la santé, ce jeudi 23 mai 2013.

Cliquez sur la photo pour retrouver l'entretien en vidéo :

anne_dauphine_julliand.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216