Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 16:47

grue.jpg

Crédit : PASCAL PAVANI (cliquez sur la photo pour lire l'article de RTL.FR

 


1) Communiqué de l'association SOS Autisme en France

2) quand on dit "les moyens manquent"

3) les revendications de la maman d'Allan

 


21 mars 2014 : Communiqué de l'association SOS Autisme en France :

Olivia Cattan : 

L ’association SOS autisme en France déplore qu’une maman ait besoin d’aller risquer sa vie sur une grue pour que les droits à la scolarisation de son fils soient respectés.

 

Nous avons pourtant interpellé de nombreuses fois le Président de la République, la Ministre du handicap et le Ministre de l’Education nationale en leur demandant de nous recevoir afin de leur faire part du désespoir des familles et d’écouter leurs doléances. Voilà pourquoi j’avais entamé ce Tour de France de l’autisme afin d’aller à la rencontre de ces familles.

 
Il est aujourd’hui intolérable de pousser des familles à de tels actes afin de se faire entendre.

 
Le droit à l’éducation est un droit de l’homme et il doit être garanti pour tous nos enfants autistes. 
Nous soutenons cette maman et demandons au Président de la République de nous recevoir en urgence et de mettre fin à ces discriminations.

 
Le Conseil de l’Europe a condamné la France, il y a quelques semaines, il est temps de réagir.

 


Je m'associe à cette maman pour que son cris soit entendue, (j'associe le cris de tous les parents dont les enfants ne peuvent pas être scolarisés, non à cause de leur handicap, mais à cause du manque de volonté des décideurs). 

 

Certains invoquent le "manque de moyen".

De qui se moque-t-on ? Les moyens, nous les avons en France, seulement ils sont mal répartis.

Personne ne me fera croire que la 5ème puissance mondiale n'a pas les moyens de scolariser ses enfants (tous ses enfants !).

Personne ne me fera croire que la 5ème puissance mondiale n'a pas les moyens de soutenir les familles.

Personne ne me fera croire que la France n'a pas les moyens d'accompagner les personnes en situation de handicaps !

 

Par contre, je crois volontiers que les décideurs (politiques, financiers, décideurs, rentiers du système actuel, etc.) n'ont pas la volonté de le faire. 

 

Je crois volontiers que les Français ont la volonté de le faire !

 

Des pays plus petits que la France (financièrement, commercialement, etc) l'ont fait. Pourquoi ? Simplement parce qu'ils en ont la volonté !

 

Soutenons les familles !

Obligeons les politiques à mettre les moyens pour l'inclusion des personnes en situation de handicap

(de toutes les personnes... quelques soient les handicaps).

 

Jean-Pierre Tellier

Etival, le 21 mars 2014

 


Voici les revendications de la maman d'Allan : 
Je veux que toute discrimination cesse envers mon enfant : 
Tant que l'état de mon fils nécessitera un accompagnement scolaire, je veux que les administrations compétentes de la ville de Toulouse débloquent à l'école Ste Marie de Nevers les moyens financiers nécessaires pour leur permettre de recruter en CDD ou en CDI une AVS formée et qualifiée, à un salaire décent pour mon enfant. 
Je descendrai de la grue uniquement quand j'aurai reçu un courrier officiel attestant ces informations. Je demande que ce courrier soit envoyé sur ma boîte mail et me soit remis en main propre par un représentant de la ville de Toulouse lorsque je serais descendu. 
Si, ne serait-ce qu'une seconde, je pensais que c'était possible, si notre système politique et administratif était suffisamment réactif, et si seulement ils se souciaient réellement de l'avenir de nos enfants, je demanderais également : 
- que ce que je demande aujourd'hui pour mon enfant soit appliqué à tous. 
- que tous les médecins généralistes et les pédiatres soient formés à l'autisme. 
- que l'on ouvre des structures dignes de ce nom au lieu de financer des hôpitaux psychiatrique. 
- qu'il y ait une place disponible pour une prise en charge adaptée pour chaque personne autiste de ce pays. 
- que l'on cesse définitivement la camisole chimique et le packing sur nos enfants ! 
- que la psychiatrie psychanalytique disparaisse définitivement du monde de l'autisme. 
- que la sécurité sociale française cesse de se débarrasser de nos enfants en versant chaque année des millions d'euros à la Belgique, leur permettant de s'enrichir en créant des "usines à français" ! 
- que les familles ne soient plus obligées de s'expatrier à l'étranger pour que leur enfant soit traité avec respect et dignité. 
- que l'autisme cesse une bonne fois pour toute d'être une question d'argent ! Que les familles modestes aient autant de chance que les familles aisées de pouvoir sauver leur enfant. 
- que la France cesse de se proclamer pays des droits de l'homme alors qu'elle maltraite et discrimine purement et simplement nos enfants. 
- que les mamans ne soient plus obligées d'arrêter de travailler parce que leur enfant autiste est exclu de la société. 
- que l'on cesse d'enseigner dans les facs la vision archaïque de l'autisme, pour que l'on arrête enfin de nous culpabiliser, nous les "mères frigidaires". 
Après cette action, l'avenir de mon fils sera assuré ou condamné, 
mais il n'est en aucun cas négociable.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216