Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 19:02

Communiqué du diocèse du Mans concernant l’appel à la prière lancé par le Pape François

 

« Je vis avec une particulière souffrance et préoccupation les nombreuses situations de conflit qu’il y a sur notre terre, mais, ces jours-ci, mon coeur est profondément blessé par ce qui se passe en Syrie et angoissé par les développements dramatiques qui s’annoncent »

(Pape François, 1er septembre 2013)

 

 

Vous avez probablement appris que, devant le conflit qui dévore la Syrie, le Pape François a demandé une journée de prière et de jeûne samedi 7 septembre 2013.

 

Ses propos tenus lors de l’Angélus de dimanche dernier sont uniques, clairs et denses. Vous trouverez l’ensemble de son texte dans sa traduction officielle en pièce jointe à ce courriel.

 

On remarquera la portée universelle qu’il donne à son appel. En effet, le Pape François s’adresse à l’ensemble des chrétiens, aux personnes d’autres religions et à tous les hommes et femmes de bonne volonté.

 

Afin de nous associer à cette demande, Mgr Yves LE SAUX invite les uns et les autres à se mobiliser autour de cet évènement dans la mesure de leurs possibilités, soit par le jeûne, soit par la prière ou même par l’échange avec nos proches qui ne partagent pas notre foi.

 

Pour les catholiques du diocèse, un temps liturgique d’invocation est organisé à la Cathédrale avec notre évêque samedi 7 septembre de 17h à 18h. Il sera unique sur la ville du Mans mais les paroisses à la périphérie du diocèse trouveront les moyens les mieux adaptés pour s’y associer.

 

Durant cette heure de prière, nous invoquerons le Seigneur afin que les coeurs s’ouvrent à une véritable volonté de paix et à un règlement du conflit syrien sans ajouter de la détresse supplémentaire aux populations déjà durement éprouvées.

 

Cet horaire a été choisi afin de permettre à des familles d’y participer. La prière des enfants étant aussi d’un grand soutien.

 

Mgr LE SAUX confie aux marcheurs qui partiront vers Notre Dame du Chêne le soir même cette intention de prière.

 

L’annonce est tardive. Merci à chacun d’utiliser tous les moyens de communication en sa possession pour relayer l’information au plus grand nombre.

 

Nous comptons sur vous. En soutien pour nos frères et soeurs si durement éprouvés.

 

 

Père Paul-Antoine DROUIN

Vicaire général du diocèse du Mans

 

 

 

Traduction officielle en français des mots prononcés par le pape François lors de l’Angélus du dimanche 1er septembre 2013

 

Chers frères et soeurs, bonjour !

 

Chers frères et soeurs, je voudrais me faire aujourd’hui l’interprète du cri qui monte de toutes les parties de la terre, de tous les peuples, du coeur de chacun, de l’unique grande famille qu’est l’humanité, avec une angoisse croissante : c’est le cri de la paix ! Et le cri qui dit avec force : nous voulons un monde de paix, nous voulons être des hommes et des femmes de paix, nous voulons que dans notre société déchirée par les divisions et les conflits, explose la paix ; plus jamais la guerre ! Plus jamais la guerre ! La paix est un don éminemment précieux, qui doit être promu et préservé.

 

Je vis avec une particulière souffrance et préoccupation les nombreuses situations de conflit qu’il y a sur notre terre, mais, ces jours-ci, mon coeur est profondément blessé par ce qui se passe en Syrie et angoissé par les développements dramatiques qui s’annoncent.

 

J’adresse un appel fort pour la paix, un appel qui naît du plus profond de moi-même ! Que de souffrance, que de destruction, que de douleur a provoqué et provoque l’usage des armes dans ce Pays affligé, particulièrement parmi les populations civiles et sans défense ! Pensons : Que d’enfants ne pourront pas voir la lumière de l’avenir !

 

Avec une fermeté particulière je condamne l’usage des armes chimiques ! Je vous dis que j’ai encore fixées dans mon esprit et dans mon coeur les terribles images de ces derniers jours ! Sur nos actions il y a un jugement de Dieu et aussi un jugement de l’histoire, auxquels on ne peut pas échapper ! Ce n’est jamais l’usage de la violence qui conduit à la paix. La guerre appelle la guerre, la violence appelle la violence ! De toutes mes forces, je demande aux parties en conflit d’écouter la voix de leur conscience, de ne pas s’enfermer dans leurs propres intérêts, mais de regarder l’autre comme un frère et d’entreprendre courageusement et résolument le chemin de la rencontre et de la négociation, en dépassant les oppositions aveugles. Avec la même fermeté, j’exhorte aussi la Communauté internationale à fournir tout effort pour promouvoir, sans délai ultérieur, des initiatives claires fondées sur le dialogue et la négociation pour la paix dans cette Nation, pour le bien de tout le peuple syrien.

 

Qu’aucun effort ne soit épargné pour garantir une assistance humanitaire à ceux qui sont touchés par ce terrible conflit, particulièrement aux réfugiés dans ce Pays et aux nombreux réfugiés dans les pays voisins. Que soit garantie aux agents humanitaires engagés à alléger les souffrances de la population, la possibilité de prêter l’aide nécessaire.

 

Que pouvons-nous faire pour la paix dans le monde ? Comme le disait le Pape Jean XXIII : « À tous incombe la tâche de rétablir les rapports de la vie en société sur les bases de la justice et de l’amour » (cf. Pacem in terris [11 avril 1963] : AAS (1963], pp. 301-302].

 

Qu’une chaîne d’engagement pour la paix unisse tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté ! C’est une forte et pressante invitation que j’adresse à toute l’Église catholique, mais que j’étends à tous les chrétiens d’autres Confessions, aux hommes et aux femmes de chaque Religion, ainsi qu’à ces frères et soeurs qui ne croient pas : la paix est un bien qui dépasse toute barrière, parce qu’elle est un bien de toute l’humanité.

 

Je le répète à haute voix : ce n’est pas la culture de l’affrontement, la culture du conflit qui construit la vie collective dans un peuple et entre les peuples, mais celle-ci : la culture de la rencontre, la culture du dialogue : c’est l’unique voie pour la paix. Que le cri de la paix s’élève pour arriver au coeur de tous et que tous déposent les armes et se laissent guider par le souffle de la paix.

 

Voilà pourquoi, frères et soeurs, j’ai décidé d’organiser pour toute l’Église, le 7 septembre prochain, veille de la célébration de la Nativité de Marie, Reine de la Paix, une journée de jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient, et dans le monde entier, et j’invite aussi à s’unir à cette initiative, par la manière qu’ils retiendront la plus opportune, les frères chrétiens non catholiques, les adeptes des autres religions, ainsi que les hommes de bonne volonté.

 

Le 7 septembre, sur la Place Saint-Pierre – ici – de 19h00 à 24h00, nous nous réunirons en prière et dans un esprit de pénitence pour invoquer de Dieu ce grand don pour la bien-aimée Nation syrienne et pour toutes les situations de conflit et de violence dans le monde. L’humanité a besoin de voir des gestes de paix et d’entendre des paroles d’espérance et de paix ! Je demande à toutes les Églises particulières qui, outre le fait de vivre cette journée de jeûne, d’organiser des actions liturgiques à cette intention.

 

À Marie, nous demandons de nous aider à répondre à la violence, au conflit et à la guerre, par la force du dialogue, de la réconciliation et de l’amour. Elle est mère : qu’elle nous aide à retrouver la paix ; nous sommes tous ses enfants ! Aide-nous, Marie, à dépasser ce moment difficile et à nous engager à construire chaque jour et dans tous les domaines une culture authentique de la rencontre et de la paix. Marie, Reine de la paix, prie pour nous !

 

Pape François

 

Dimanche 1er septembre 2013

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216