Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 16:04

Education-une-famille-sur-deux-perd-pied_w300.jpg

 

DANGER : La liberté d’enseigner les enfants en famille est mise en danger par le Sénat.

 

Pendant que le président de la République Française est reçue par le Pape au Vatican, le Sénat s'attaque à la liberté d'enseigner en famille. C'est ça la laïcité à la Française ?

Hier, la famille a été gravement attaquée. Aujourd'hui, l'enseignement en famille est la cible du Sénat. Demain, ce sera le tour à qui ? A l'enseignement catholique ?

 

Attention, LIBERTE EN DANGER !

 

En avril 2013, la sénatrice Laurence Rossignol déclarait :

« Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l’Etat »

 

Aujourd’hui, le sénat veut supprimer l'école à la maison !!!!

 

On retire vraiment les enfants à leurs parents, par de multiples moyens.

 

Une maman me confiait aujourd’hui : « Je trouve que c'est terrible tout ce qu'on nous impose. Nous allons devenir des hors la loi ! J'ai l'impression de rentrer en guerre... »

 

Si, pour vous, la liberté d’enseigner est importante. Si vous considérez que l’enfant n’appartient pas à l’Etat mais est confié à sa famille. Si vous considérez que l’éducation revient d’abord à la famille, je vous engage à signer la pétition (accès en cliquant sur la photo, et aussi en bas de la chronique) :

 Education-une-famille-sur-deux-perd-pied_w300.jpg

Nous voulons obtenir l'abandon pur et simple de la proposition de loi visant à limiter la possibilité d'instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d'incapacité.

 

Cette proposition a été enregistrée à la Présidence du Sénat le 18 décembre et présentée par MM. Hugues PORTELLI, Christian CAMBON, Jacques GAUTIER, Mmes Esther SITTLER, Hélène MASSON-MARET, M. Michel HOUEL, Mme Colette MÉLOT et M. Louis PINTON.

 

L'instruction en famille en France est légale et est un choix libre qui appartient aux parents . C'est une liberté constitutionnelle qui est inscrite dans la convention européenne des droits de l'homme et dans la convention des droits de l'enfant. 

 

Cette proposition de loi (http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html) vise encore à réduire les libertés individuelles de chacun et est encore une fois une attaque faite aux familles dans leurs choix de vie, nous devons nous y opposer fermement afin de continuer à pouvoir choisir le meilleur pour nos enfants.

 

http://www.avaaz.org/fr/petition/SENAT_Lannulation_de_la_proposition_de_loi_visant_a_limiter_le_droit_de_lief/?tgeySdb

 

Signez, faites signez cette pétition… Notre liberté est en danger.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans La Famille
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216