Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 09:37

CINQUIEME CAMPAGNE "NOEL AUTREMENT"

En décembre prochain, la Conférence de Copenhagen nous aidera à prendre conscience de la réalité des changements climatiques.  A l’échelle mondiale, des millions de personnes surtout parmi les plus vulnérables sont touchées par ces catastrophes "naturelles".
L’état actuel des connaissances nous apprend qu’une partie croissante de ces catastrophes est la conséquence du réchauffement de l’atmosphère, lui-même provoqué par l’accroissement des émissions de gaz à effet de serre issues des activités humaines.

Les graves problèmes écologiques requièrent de notre part un changement de mentalité pour adopter un nouveau style de vie.  Vous trouverez dans la section
Téléchargements des outils pour promouvoir la campagne (Kit d'animation, fonds d'écrans, ...).


Le site :
http://cmr.cef.fr/noel/ver2/


QUELQUES GESTES :

La consommation


Quelques questions


- Quelle relation entre réussite de la fête de Noël et consommation ?
- Dans quelles conditions de travail et de rémunération les cadeaux que j’achète sont­-ils fabriqués ?
- Quel sens donné­-je aux cadeaux que j’offre ? Est-ce que ce sont des cadeaux « durables » ?

Propositions de gestes


- Je m’informe sur la provenance des cadeaux, je privilégie des produits fabriqués localement  ou s’ils sont fabriqués dans les pays du Sud, issus du commerce équitable.
- Je choisis des cadeaux peu gourmands en énergie, à la fabrication comme à l’utilisation.
- Je pense à recycler les vieux cadeaux. C’est aussi une bonne idée de pratiquer le troc à Noël ou de fabriquer ses cadeaux artisanalement.
- Je choisis des cadeaux durables qui répondent aux attentes de ceux à qui je vais les offrir.
- Je réduis le nombre de cadeaux ; mieux vaut un seul cadeau répondant à des critères  environnementaux et éthiques que de multiples cadeaux gadgets.
- Je décore un arbre du jardin ou j’installe un sapin en papier recyclé plutôt que d’acheter un sapin de pépinière.
- Je réutilise les décorations de Noël d’une année sur l’autre ; j’évite autant que possible le plastique pour privilégier les matériaux écologiques.

L’alimentation


Quelques questions


- Est­-ce qu’un repas de Noël réussi passe nécessairement par une surabondance alimentaire ?
- Est-­ce que je sais d’où viennent les aliments que j’achète ?
- Est­-ce que je connais les conséquences de mes habitudes alimentaires (1g de protéines animales demande l’équivalent de 7 à 9 g de protéines végétales) ?

Propositions de gestes


- Même à Noël, je choisis ou je privilégie des produits de saison, labellisés, bio, produits en proximité.
- Je savoure d’autant mieux le repas exceptionnel de Noël que je modifie mes habitudes  alimentaires vers plus de sobriété, notamment moins de viande.
- J’évite tout gâchis alimentaire. Jusqu’à 40 % des aliments finissent à la poubelle pendant les  fêtes, souvent parce qu’on a acheté trop de victuailles.
- Je privilégie les produits en vrac plutôt qu’emballés ; les emballages sont consommateurs d’énergie pour leur fabrication et leur élimination.

Le chauffage


Quelques questions


- Est-ce que je connais l’impact énergétique de mon mode de chauffage ?
- Est-ce que je me suis déjà interrogé sur les actions que je pouvais facilement mettre en œuvre pour limiter ma consommation d’énergie ?
- Suis­je prêt à faire quelques efforts pour limiter l’impact environnemental de mon chauffage ?

Propositions de gestes


- Je limite la température : 19° dans les pièces de vie, c’est suffisant. Un degré de moins c’est 7% de consommation en moins et je redécouvre pourquoi nos grands-­parents portaient des pulls en laine l’hiver.
- Je profite au maximum de la chaleur du soleil, c’est gratuit et efficace.
- Un bon entretien du système de chauffage, c’est 10% d’économie.
- Je baisse le chauffage en cas d’absence.
- J’utilise des thermostats d’ambiance pour maintenir une température constante.
- Je me renseigne sur un thermostat d’ambiance programmable ou thermostat à horloge : il permet de programmer une baisse de température du chauffage quand les besoins sont moins importants (la nuit ou en cas d’absence) ; je peux ainsi faire de 10 à 20 % d’économie.

L’éclairage


Quelques questions


- Multiplier  les  illuminations  dans  mon  logement  et  au­dehors  permet­il  de  passer  de meilleures fêtes de Noël ?
- Est-ce que j’ai réfléchi à l’impact énergétique et écologique des illuminations de Noël ?

Propositions de gestes


- Je limite les illuminations de Noël chez moi, et si je ne peux pas m’en passer, je veille à ce qu’elles soient à basse consommation. Je m’oppose aux concours d’illuminations.
- Je ne les allume qu’au moment des fêtes proprement dites.
- Je  retrouve  le  sens  de  la  lumière  en  utilisant  une  bougie,  lumière  « vivante »  chargée  de symbole, plutôt qu’une guirlande électrique.

La solidarité


Quelques questions


- Quelle place je fais dans ma vie, au moment de Noël, à ceux qui sont seuls, malades ou dans la misère ?
- Quelle place je réserve dans mon budget, à Noël, pour apporter un soutien financier, même modeste, aux associations de solidarité ?
- Quels  enseignements  puis­je  tirer  des  conditions  dans  lesquelles  Jésus­Christ  est  venu  au monde ?

Propositions de gestes


- J’adresse la parole, un sourire à un sans domicile ; je visite une personne hospitalisée, j’invite un voisin ou une personne âgée seule pour Noël.
- Je m’informe des actions de solidarité organisées par les associations de mon entourage pour y participer.
- Je m’informe sur les causes des détresses vécues autour de moi et dans la société et je réfléchis aux solutions collectives à mettre en œuvre pour y remédier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216