Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 08:40


diacre.jpg
Extrait de l'homélie de
Monseigneur Pierre Warin

Ordonné, selon les termes du texte du rétablissement formel du diaconat permanent, "non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service" (LG,29), le diacre est un autre que le prêtre, et non un prêtre de deuxième catégorie habilité à toutes les tâches du presbytérat, sauf dire la messe et confesser.

Le diacre n'est pas un suppléant du prêtre. Normalement c'est le prêtre qui préside à la vie des communautés chrétiennes. L'ordination diaconale n'a pas pour but la présidence. Lorsqu'on demande à un diacre de présider habituellement les assemblées dominicales en l'absence de prêtre que sont les ADAP ou de présider à la vie d'une communauté locale, il existe un réel danger de mettre le diaconat dans l'orbite de la prêtrise et de porter atteinte à la spécificité de la vocation diaconale.

Il faut avant tout privilégier, le dimanche, l'Eucharistie et des rassemblements eucharistiques significatifs. Si d'aventure, il convient d'organiser une ADAP et qu'un diacre est présent, c'est à lui bien sûr qu'il revient de la présider en tant que ministre ordonné. Mais penser le diaconat en termes de suppléance des prêtres n'est pas juste. Non sans humour, quelqu'un disait : "Si le manque de prêtres laisse des trous, ce n'est pas au diaconat à les repriser".

Le diacre n'est pas un sous-prêtre. Sa vocation n'est pas d'être un produit de remplacement de moindre qualité, un ersatz, un succédané. Sa vocation est originale. Quelle est l'originalité de la vocation diaconale ?

Le diacre est ordonné en vue du service. Il est le signe sacramentel, c'est-à-dire visible et efficace, du Christ-Serviteur. Certes, il n'a pas le monopole du service ni du cœur. Tous les baptisés sont appelés à servir et incontestablement le service du frère doit animer tout ministère pastoral.  Mais le diacre rappelle à toute l'Eglise qu'elle doit être en tenue de service. Le Christ-Serviteur, qui a lavé les pieds des disciples et a regardé ceux-ci non de haut en bas mais de bas en haut, doit être particulièrement visible et lisible chez les hommes à l'étole en sautoir.

 

Ordination diaconale de Michel Libert.
Eglise abbatiale Notre-Dame
d'Hastière, le 25 octobre 2009.


Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 08:41

CONSTITUTION SUR LA SAINTE LITURGIE
 "SACROSANCTUM CONCILIUM"

Entre autre, la place du diacre dans les liturgies non eucharistiques a été précisée par la constitution Sacrosanctum Concilium en son paragraphe 35 :

35. Lecture de la Sainte Écriture, prédication et catéchèse liturgique


Pour qu'apparaisse clairement l'union intime du rite et de la parole dans la liturgie:


1) Dans les célébrations sacrées, on restaurera une lecture de la Sainte Écriture plus abondante, plus variée et mieux adaptée.


2) Le moment le plus approprié pour le sermon, qui fait partie de l'action liturgique pour autant que le rite le permet, sera marqué même dans les rubriques; et on accomplira très fidèlement et exactement le ministère de la prédication. Celle-ci puisera en premier lieu à la source de la Sainte Écriture et de la liturgie, puisqu'elle est l'annonce des merveilles de Dieu dans l'histoire du salut qui est le mystère du Christ, lequel est toujours là présent et actif parmi nous, surtout dans les célébrations liturgiques.


3) En outre. la catéchèse plus directement liturgique sera inculquée de toutes les manières; et, dans les rites eux-mêmes, on prévoira de brèves monitions si elles sont nécessaires; elles seront dites par le prêtre ou par le ministre compétent, mais seulement aux moments les plus opportuns et dans les termes indiqués ou avec des paroles équivalentes.


4) On favorisera la célébration sacrée de la Parole de Dieu aux veilles des fêtes solennelles, à certaines féries de l'Avent et du Carême, ainsi que les dimanches et jours de fête, surtout dans les localités privées de prêtre: en ce cas, un diacre, ou quelqu'un d'autre délégué par l'évêque, dirigera la célébration.

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 14:50

Les assemblées dominicales en l'absence de prêtre
§ 53 de la
Lettre apostolique Le jour du Seigneur Dies Domini

Reste le problème des paroisses où il n'est pas possible de bénéficier du ministère d'un prêtre qui célèbre l'Eucharistie dominicale. Cela se produit souvent dans les jeunes Églises, où un seul prêtre a la responsabilité pastorale de fidèles dispersés dans un vaste territoire.

Des situations d'urgence peuvent se rencontrer également dans les pays de tradition chrétienne séculaire, lorsque la raréfaction du clergé empêche d'assurer la présence d'un prêtre dans toutes les communautés paroissiales.

L'Église, prenant en considération les cas d'impossibilité de la célébration eucharistique, recommande la convocation d'assemblées dominicales en l'absence de prêtre, selon les indications et les directives données par le Saint-Siège, dont l'application est confiée aux Conférences épiscopales.

Toutefois, l'objectif doit demeurer la célébration du sacrifice de la Messe, seule véritable actualisation de la Pâque du Seigneur, seule réalisation complète de l'assemblée eucharistique que le prêtre préside in persona Christi, rompant le pain de la Parole et celui de l'Eucharistie.

Au niveau pastoral, on prendra donc toutes les mesures nécessaires pour que les fidèles qui en sont habituellement privés puissent en bénéficier le plus souvent possible, en favorisant la présence périodique d'un prêtre, ou en profitant au mieux de toutes les occasions d'organiser un rassemblement en un lieu central, accessible à différents groupes éloignés

Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 09:44

Les diacres agiraient... in persona Ecclesia
[...]

En fonction du mouvement ascendant de la médiation ecclésiale de l'action du Christ, c'est à l'instar de l'évêque et des prêtres que les diacres prient au nom et "dans la personne" de l'Eglise. Tel est le cas quand il leur revient d'officier dans la liturgie et de prononcer le "nous" des prières officielles -action typique du prêtre ou de l'évêque dans il prononce le "nous" de la prière eucharistique. Cela se produit quand les diacres président les assemblées dominicales non eucharistiques. Ils ne sont certes pas ordonnés pour présider le Corps ecclésial (et son eucharistie), mais, en l'absence de prêtre, ils excercent un rôle de présidence qui tient précisément à la fonction du ministère ordonné d'attester et de garantir l'apostolicité de l'Eglise. C'est le sens de leur préséance dans les assemblées dominicales non eucharistiques où il leur revient à proprement parler de présider en vertu de l'apostolicité du ministère alors que les fidèles laïcs "dirigent" ou "animent" cette action liturgique.


Dans le mouvement descendant de l'action in persona Ecclesiae, corrélatif au mouvement ascendant, les diacres parlent pour l'Eglise avec puissance, à l'instar des autres ministres ordonnés. C'est le cas chaque fois qu'ils prononcent le "je" rituel dans la célébration du baptême -"je te baptise"- dans lequel l'Eglise, par la puissance de l'Esprit, accorde la grâce de la vie nouvelle dans le Christ. Dans cette perspective, ce que dit D. M. Ferrara du prêtre qui prie "au nom de l'Eglise" et parle "pour l'Eglise" pourrait s'appliquer au diacre : "c'est seulement parce qu'il parle au nom de l'Eglise, ce qu'il est habilité à faire en vertu de son ordination, que le prêtre -et j'ajoute donc le diacre- parle(nt) pour le Christ et agi(ssen)t comme le(s) ministre(s) efficace(s) de l'action du Christ".


Alphonse Borras
Le diaconat au risque de la nouveauté
pp. 139-140

Repost 0

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216