Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Page D'accueil, Contact

  • : Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • Jean-Pierre, diacre permanent vincentien, diocèse du Mans
  • : Quelques réflexions de Djipi
  • Contact

Noël

 

 

Recherche

Dimanche prochaine avec MN Thabut

Cliquez sur la photo pour accéder

au commentaire de

Mme Marie Noelle Thabut

MN Thabut 03

On n'oblige pas le piéton...

Je me garderai bien de juger une personne.

Je me fais seulement l’écho de l’enseignement habituel de l’Eglise qui rappelle les principes fondamentaux capables d’éclairer la route de ses fidèles. En installant un lampadaire pour éclairer le trottoir, on n’oblige pas le piéton à marcher sur ce trottoir.

D'après une rubrique du Carême par Serviam
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 20:35

Le Kir, l’apéritif au cassis inventé par… un chanoine

Source : http://www.cookismo.fr/le-kir-laperitif-au-cassis-invente-par%E2%80%A6-un-chanoine/2628


illustration_article_kir
Un quart de crème de cassis, trois quart de vin blanc de Bourgogne, une jolie couleur rouille. Vous l’avez reconnu,  il s’agit du Kir. Un cocktail inventé au 20e siècle par… un homme d’église. Si, si !

 

Il figure en bonne place sur la carte de la plupart des cafés-restaurants, le Kir est né de la petite faiblesse d’un chanoine, Félix Kir, pour le vin blanc aligoté… et du souci d’alléger la note des banquets de la municipalité dijonnaise.
Dans les années 1930, les verres de mousseux, servis lors des réceptions, sont troqués par des blancs-cassis, d’une couleur symbolisant les idées progressistes des élus d’alors.

 
Le chanoine Kir, maire de la ville de 1945 à sa mort, se fait l’ambassadeur de ce cocktail qui devient officiellement « Kir » en1945.

 

Félix Kir

Félix Kir, maire de Dijon de 1945 à 1968.

Popularisé par les chansonniers

 

Le lac artificiel de Dijon porte le nom du chanoine Kir.

Le lac artificiel de Dijon porte le nom du chanoine Kir.

La recette est désormais fixée : trois quarts de vin blanc de Bourgogne aligoté et un quart deCrème de cassis. A Dijon, le Kir devient l’apéritif fétiche. Les chansonniers de Paris, inspirés par la gouaille légendaire du chanoine Kir, se chargent alors de populariser le cocktail hors de Bourgogne.

Tant et si bien qu’aujourd’hui, le Kir est l’un des apéritifs les plus consommés en France.

Sans cassis, point de Kir

A la base du Kir : la crème de cassis. Elle est mise au point en 1841 par les Dijonnais Auguste Lagoutte et son associé François Mutin. Ils obtiennent cette crème en laissant macérer les baies dans de l’alcool. Quatre ans plus tard, le couple dijonnais Héritier-Guyot se lance également dans la fabrication de la crème de cassis, toujours commercialisée sous leur deux noms.

La culture du cassis, elle, s’est développée en Bourgogne à la fin du 19e siècle. A cette époque, une maladie décime les vignes. Les viticulteurs se tournent alors vers le cassis, pour sauver leurs revenus.
Avant cette crise, ce sont les femmes des vignerons qui s’occupaient de plants de cassis. Situés en bordure des vignobles, ils formaient une haie protectrice.

 

La majorité du cassis est produit dans le Val-de-Loire.

Baies de cassis.

Une appellation protégée

Pour protéger leur recette, les liquoristes obtiennent en 1923 l’appellation « Crème de cassis de Dijon ». Celle-ci doit contenir 15° d’alcool, 400g de sucre par litre et être élaborée à Dijon (pas comme la moutarde !).
Si dans les années 1920, la Bourgogne est en tête des régions productrices de cassis, aujourd’hui, elle est devancée par le Val-de-Loire. La petite baie bleue sert à 80% à la fabrication d’apéritifs. A bon entendeur.

Christelle Voge
l

Un mot gourmand sur “Le Kir, l’apéritif au cassis inventé par… un chanoine”

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Q.C.M.

Q.C.M.KTO.jpg
Un jeu de connaissances auquel les téléspectateurs de toutes générations peuvent participer. Trois candidats viennent chaque semaine tenter de se qualifier pour la finale du mois. Ecriture, Histoire de l'Eglise, saints et témoins de la foi...l'occasion en cette année de la foi de tester - et d'enrichir ! - ses connaissances, en s'amusant, sous la conduite souriante de Charlie Clarck.

 

Cliquez sur le logo KTO pour accéder aux vidéo

 

 

Chapitres & Thèmes Du Blog

Option préférentielle

Aux yeux de l'Eglise, l'"option préférentielle pour les pauvres" n'est pas un simple slogan.
C'est un impératif évangélique auquel j'ai essayé de me conformer tout au long de ma vie et de mes missions.
[...] Il est difficile de parler des pauvres -et aux pauvres- si l'on ne se solidarise pas avec leur vie.

Cardinal Roger Etchegaray
J'ai senti battre le coeur du monde
p. 216